18 août 2022

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les friches jouent un rôle utile à la biodiversité!

Ce type de milieu naturel est reconnu à sa végétation assez près du sol, on y trouve surtout des herbacées et des arbustes. En fait, les friches sont des écosystèmes de succession végétale, ce qui signifie qu’un processus de transition y est observé suivant une perturbation naturelle comme un feu de forêt ou une perturbation causée par l’activité humaine comme l’agriculture ou les lignes de transport hydroélectriques. Ainsi, au fil du temps, les espèces végétales s’y succèdent selon l’évolution du cycle de vie de la friche qui la mènera à se transformer ultimement en forêt! Toutefois, cela est réalisable seulement si la friche est valorisée ou ne se retrouve pas l’hôte d’activités humaines.

 

Les friches au service de la nature
Le reboisement de certains espaces se veut souvent bénéfique, par contre, dans le cas des friches, il est préférable de ne pas procéder à un tel travail afin de maintenir l’ouverture de l’espace. En effet, plusieurs espèces, que ce soit parmi les mammifères, les oiseaux, les reptiles et les insectes, profitent de cette caractéristique de la friche pour s’y établir! Et qui plus est, plusieurs espèces vulnérables ou en voie de l’être se réfugient dans ces milieux naturels, comme le goglu des prés et la couleuvre brune, deux espèces, parmi d’autres, dont la présence est confirmée dans le Corridor forestier du Grand Coteau.

Photo d’un goglu des prés

 

Des milieux naturels à préserver

Chaque type de milieu naturel possède des fonctions écologiques à valoriser et les friches ne font pas exception à la règle. Parfois mal aimées dû à une méconnaissance du pouvoir qui réside en elles, les friches doivent être prises en compte dans les plans de gestion des milieux naturels d’un territoire donné pour assurer la survie du plus grand nombre d’espèces.

Le Corridor forestier du Grand Coteau permet de connecter une variété de milieux naturels, dont des friches, afin que la biodiversité soit riche et prospère.

 

Sources

https://www.quebecoiseaux.org/fr/friches

https://t2environnement.com/wp-content/uploads/2016/05/Friche-urbaine-T2-Environnement.pdf

https://cremtl.org/publication/editoriaux/2020/mieux-connaitre-nos-friches-pour-mieux-les-mettre-en-valeur

https://cdn.ca.yapla.com/company/CPYCn9TslMHKJSLwzd8PIVrDo/asset/files/Etude_sur_la_valeur_ecologique_des_friches_ECCC_Site_web_QO.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *