28 avril 2020

Le Corridor forestier du Grand Coteau, de par sa vaste étendue et ses milieux naturels riches en biodiversité, regorge d’espèces fauniques et floristiques à observer. En cette période printanière où la nature s’éveille tranquillement, nous vous invitons à ouvrir l’œil afin de repérer toute la beauté que la nature a à nous offrir!

 

Se ressourcer en plein air

En ces temps de pandémie, les sorties en nature à proximité de votre domicile et dans le respect de la distanciation sociale et des autres règles en vigueur (fermeture de certains parcs, confinement obligatoire pour certaines personnes, etc.) sont un excellent moyen de vous ressourcer et d’évacuer le stress que la situation peut causer.

 

Depuis quelques temps déjà, nous vous proposons de nous partager vos découvertes faites sur le territoire du Corridor forestier du Grand Coteau en complétant quelques étapes simples. Vos observations pourraient ainsi se retrouver sur notre site web.

 

Quelques espèces à observer

Bien sûr, le printemps n’est que le début de la période de floraison et de croissance de la plupart des végétaux, mais nous vous invitons à observer particulièrement trois espèces floristiques présentes sur le territoire du CFGC et dont la floraison a lieu au printemps.

 

  • Sarracénie pourpre

 

 

Cette plante carnivore (et oui!) se remarque par ses fleurs pourpres et ses feuilles qui prennent la forme de trompettes dans lesquelles la pluie s’accumule. La plante peut atteindre 15 cm de hauteur et, n’ayez crainte, elle se nourrit des insectes qui tombent dans les trompettes formées par ses feuilles.

 

  • Trille rouge

 

 

Le trille rouge se remarque grâce à ses trois grandes feuilles très évasées au bout pointu. Sa fleur est composée de trois pétales de couleur rouge. Saviez-vous que la première floraison de cette plante a lieu seulement plus de 10 ans après sa première année de vie? Si vous avez la chance de voir cette espèce, observez-là attentivement et prenez des photos, mais en faisant bien attention de ne pas abîmer ses jolies fleurs!

 

  • Viorne bois-d’orignal

 

 

Cet arbuste atteint habituellement 1 à 3 mètres de hauteur. Son nom vient du fait que les orignaux se nourrissent de ses bourgeons. Une particularité de cette plante est qu’elle produit deux types de fleurs : des fleurs aux pétales blancs ainsi que des fleurs sans pétales. Les fleurs à pétales sont stériles, mais leur rôle est d’attirer les insectes pollinisateurs vers les fleurs sans pétales afin qu’elles soient fécondées.

 

Nous avons hâte de voir vos découvertes! Bonne observation!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *